Diapo. Voici la zone montagneuse où s’entrainaient les membres de la cellule terroriste de Berkane

1012
DR.

Le royaume a, encore une fois, été sauvé d’un bain de sang. La cellule liée à Daech, démantelée jeudi dernier à Bekrane et Nador, comptait mener des attaques sanglantes dans plusieurs villes. 

Les recherches du BCIJ ont permis de localiser deux refuges dans une zone montagneuse au douar Imchtassen, dans la commune Dar al-Kabdani (province de Driouch), où les membres de cette cellule menaient des expériences en matière de fabrication d’explosifs, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Et d’ajouter que l’intervention des forces de l’ordre a permis la saisie des restes d’une cocotte-minute, d’un tube métallique, de câbles électriques et de clous utilisés dans des opérations expérimentales de fabrication d’une charge explosive à distance. Des tubes en plastique de taille moyenne ont également été saisis dans le domicile de l’un des suspects, selon la même source.

Notons que les mis en cause avaient l’intention d’attaquer la garde civile espagnole aux postes-frontières de Nador et Melilia. Ils envisageaient également de mener des attentats à Saidia, Tanger et Casablanca, selon les informations d’Assabah.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air
L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air
Aucune description de photo disponible.
Aucune description de photo disponible.
L’image contient peut-être : une personne ou plus, enfant et plein air