Diapo-Vidéo. Des Marocains d’Europe manifestent contre la profanation du drapeau

Plusieurs dizaines de Marocains d’Europe se sont donnés rendez-vous, dimanche après-midi sur le Parvis des Droits de l’Homme Place du Trocadéro à Paris, pour dénoncer la profanation de l’emblème national survenue le 26 octobre dernier lors d’une marche dans la capitale française.

Ce rassemblement, qui a coïncidé avec les célébrations du 44ème anniversaire de la Marche verte, s’est tenu sous le signe de “l’Union de tous les Marocains et de toutes les Marocaines”.

Il a été marqué par la participation de centaines de membres de la communauté marocaine de France, mais aussi de plusieurs autres pays européens, notamment d’Espagne, d’Allemagne, de Hollande et de Belgique, venus condamner un acte vil qui va à l’encontre de l’attachement indéfectible des Marocains du Monde à leur pays d’origine, dont le drapeau est l’un des symboles forts.

 

Arborant le drapeau national, les manifestants ont crié haut et fort leur attachement à leur marocanité ainsi qu’aux symboles du Royaume et à sa devise éternelle “Dieu, la Patrie, le Roi”.

Les manifestants, qui ont bravé le froid et la pluie, ont condamné fermement le comportement lâche et enfantin de quelques individus qui ont osé porter atteinte au drapeau national lors d’une marche à Paris, dénonçant un délit de blasphème à la sacralité de la souveraineté nationale et une offense à la dignité de tous les Marocains.


Lire aussi: Vidéo. Belgique: des MRE manifestent contre la séparatiste qui a brûlé le drapeau marocain

 

Ils ont fait observer, dans ce contexte, que l’acte d’outrage au drapeau national ne relève aucunement de la liberté d’expression. Il s’agit plutôt d’un acte délibéré visant à porter atteinte aux symboles nationaux du Royaume, réitérant leur forte condamnation de cet acte criminel qui va à l’encontre de l’attachement indéfectible des Marocains du Monde à leur pays d’origine, dont le drapeau est l’un des symboles forts.

Simon Skira, Secrétaire général de la Fédération française du judaïsme Marocain a souligné qu’il ne pouvait manquer un tel rassemblement pour être aux côtés de ses concitoyens marocains afin de célébrer le 44ème anniversaire de la Marche Verte. Pour lui, le drapeau marocain est un symbole “sacré” auquel nul ne peut porter atteinte et en “aucun cas”, mettant en avant le climat de liberté régnant dans le Royaume.

Rachida Abri, Marocaine résidente en France et originaire d’Al-Hoceima, a insisté sur la nécessité de traduire en justice les personnes ayant osé porter atteinte au drapeau national, notant que les populations du Nord du Maroc demeurent du côté du Droit et de la Loi.