Diapo. Les photos des terroristes de Daech arrêtés ce mercredi près de Nador

Le Bureau central d’investigation judiciaire a démantelé, ce mercredi, une cellule terroriste dans les environs de la ville de Nador au nord du royaume.

Nouveau coup de filet du BCIJ. Les éléments du Bureau central d’investigation judiciaire, relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), ont démantelé, ce mercredi matin, une cellule terroriste partisane de Daech, dans la région de Farkhana et Béni Nsar, près de la ville de Nador.

Cette cellule, porteuse de projets terroristes, se compose de quatre membres âgés de 24 à 39 ans, selon les informations publiées sur la page officielle du BCIJ sur Facebook.

Les premiers éléments de l’enquête ont prouvé que les membres extrémistes de cette cellule ont adhéré à des campagnes de propagande faisant l’apologie des actes sanguinaires de “Daech”, tout en intensifiant des appels d’incitation en représailles contre la mort du “calife” présumé de cette organisation terroriste, a ajouté la même source.

L’enquête a montré que les éléments de cette cellule organisaient des réunions pour assurer le suivi de la situation actuelle de la scène syro-irakienne et planifier des opérations terroristes en réponse aux appels répétitifs des leaders de “Daech” ciblant divers pays du monde, a fait savoir le BCIJ.

 

Lire aussi: Salé: arrestation par le BCIJ d’un extrémiste partisan de « Daech »

 

Cette opération a permis de saisir des équipements électroniques, des téléphones portables, des cagoules, ainsi que des livres et des manuscrits à caractère extrémiste, note le communiqué.

Cette opération sécuritaire conjointe, menée en coordination avec la police nationale espagnole, intervient au moment où le danger terroriste, qui guette les deux Royaumes, ne cesse de croître, au moment où les alliés de “Daech” intensifient leurs activités en dehors des zones de tension, à l’aide de campagnes d’incitation dans divers pays.

Les suspects seront déférés devant la justice dès la fin de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, conclut le communiqué.