Diapo. Fête du Travail: les syndicats critiquent violemment le dialogue social

407

Comme chaque année, les différentes centrales syndicales ont mi à profit les festivités du 1er mai pour exprimer leur mécontentement face au gouvernement. Ce matin, au centre de Casablanca, le chef de gouvernement, Saad Eddine El Othmani et le ministre de l’Éducation nationale, Saaïd Amzazi ont eu droit à la part du lion des critiques lors du défilé des travailleurs organisé par l’UMT.

Même si le gouvernement a arraché un accord avec les syndicats qui consiste en hausse des salaires pour les fonctionnaires, le dialogue social ne semble obtenir le satisfecit des toutes les centrales. Quant à Saaïd Amzazi, il continue à cristalliser toutes les colères en raison de son inflexibilité sur le dossier des «enseignants contractuels».

 

S’adressant aux militants de l’UMT, qui participaient à ce meeting, le Secrétaire général de l’Union marocaine du travail (UMT), Miloudi Moukharik a souligné que « la volonté de la classe ouvrière l’a emportée après une série de rounds du dialogue social », ajoutant que  »nous sommes parvenus à un accord sans être totalement satisfaits ».