Diapo. Des matons battus par des détenus du Hirak? La DGAPR publie des photos

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion est en colère contre le Conseil national des droits de l’Homme et l’accuse de prendre partie pour les détenus du Hirak. 

Le CNDH n’a pas tardé à réagir après le déclenchement d’une dispute entre les agents pénitentiaires de la prison de Ras El Ma et deux détenus du Hirak. Le conseil a récemment sorti un rapport sur les visites de plusieurs prisons.

Lire aussi. Détenus du Hirak: la DGAPR en colère contre le CNDH

Les constatations du Conseil national des droits de l’Homme ont provoqué la colère de la DGAPR. L’instance pénitentiaire estime que le CNDH prend partie pour les détenus du Hirak et a mis les choses au clair. La DGAPR a publié sa version sur cette affaire des photos des agents de la prison de Ras El Ma qui affirment avoir été battus par les prisonniers.