Diapo. Après le drame d’Imllil, 110 jeunes danois en visite dans la région d’Al Haouz

69
Credits: Marakechalaan

Une délégation de touristes danois, composée de plus de 110 personnes, est revenue sur le lieu du meurtre d’Imlil, samedi dernier, pour prouver que le Maroc est un pays sûr et accueillant pour les touristes.

Selon le quotidien Al Ahdath du mardi 19 mars, des touristes du même âge que Louisa Jespersen et Maren Ueland, assassinées le 17 décembre dernier par des terroristes marocains, ont décidé de se rendre à la région du Haouz pour démontrer que les touristes n’avaient rien à craindre au Maroc.

Le quotidien précise que les autorités locales de la province d’Al Haouz leur ont réservé un accueil chaleureux et ont mis en place un dispositif sécuritaire renforcé pour les accompagner tout au long de leur séjour dans la région.

 

Lire aussi: 14 personnes poursuivies au Danemark pour diffusion de la vidéo du meurtre d'Imlil

 

Des sources locales précisent que les touristes sont arrivés samedi 16 mars avec pour objectif de passer trois jours dans la région pour escalader le mont Toubkal et découvrir Imlil.

 

Lire aussi: Meurtre d’Imlil: les familles des victimes au Maroc

 

Pour rappel, la région d’Al Haouz avait été secouée par le meurtre des deux touristes scandinaves à Chamharouch. Les corps de Louisa Jespersen, une Danoise de 24 ans, et Maren Ueland décapités avaient été retrouvés le 17 décembre 2018, à 10 kilomètres d’Imlil.

A la suite de ce drame, quinze personnes avaient été arrêtées pour actes terroristes,  constitution de bande et préparation d’actes terroristes, atteinte à la vie de personnes avec préméditation, la participation à ces actes avec préméditation, l’exécution d’actes sauvages pour commettre un acte de crime. Les accusés devraient être présentés dans les prochains jours devant le juge.