Diabète: 2 millions de Marocains touchés dont 50% sont des femmes

2913

Le Maroc célèbre le 14 novembre 2017 la journée Mondiale du diabète. Une occasion pour le ministère de la Santé de dresser un bilan de la prise en charge de cette maladie  qui touche plus de 2 millions de personnes âgées de 25 ans et plus.

Au Maroc, plus de 2 millions de personnes âgées de 25 ans et plus sont diabétiques dont 50% sont des femmes et malheureusement 50% de l’ensemble des diabétiques méconnaissent leur maladie.

C’est ce que révèlent les derniers chiffres officiels présentés par le ministère de la santé à l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète célébrée le 14 novembre 2017et dont le thème choisi cette année par l’OMS et la Fédération Internationale du Diabète (IDF) est «les femmes et le diabète».

Selon le ministère, la femme marocaine diabétique est confrontée à plusieurs contraintes pour contrôler sa maladie, et ce, tout en assurant ses responsabilités familiales et professionnelles.

Une  situation qui peut engendrer, en absence d’un suivi médical régulier, des difficultés à concevoir des bébés ou des complications pour sa santé et celle du fœtus ou du nouveau-né durant la grossesse ou l’accouchement, souligne la même source.

Concernant les mesures prise par le ministère de la Santé afin d’améliorer la prise en charge des personnes diabétiques, on cite le dépistage du diabète. Cette opération concerne, chaque année, 500 000 personnes à risque an au niveau des établissements de soins de santé primaires notamment des femmes.

Il est question des femmes enceintes pour diagnostiquer le diabète gestationnel, des femmes ayant accouché d’un enfant macrosome (plus de 4 kg), celles ayant eu un diabète gestationnel, celles en surpoids ou obèses avec/sans hypertension artérielle, ainsi que des femmes ayant des antécédents familiaux de 1er degré (père ou mère) diabétiques.

 

Par ailleurs, le ministère de la Santé souligne assurer les soins nécessaires et la disponibilité des médicaments gratuitement au niveau des établissements de soins de santé primaires à 748 000 diabétiques dont 64% sont des femmes. La même source relève également la mobilisation d’une enveloppe budgétaire annuelle d’environ de 156 700 000 dirhams  pour l’achat de l’insuline et les antidiabétiques oraux et 15 millions de dirhams pour l’acquisition du matériel médico-technique et des réactifs pour assurer le dépistage du diabète et le suivi métabolique des diabétiques.

A noter que le diabète connaît une expansion très significative. Selon les dernières estimations de l’OMS et de l’IDF (2016), 422 millions de personnes dans le monde sont diabétiques, dont 47% sont des femmes.

Pour rappel, le diabète se caractérise par la gravité des complications qu’il engendre. En effet, il est la première cause d’insuffisance rénale terminale, de cécité et d’amputation des membres inférieurs, il est aussi la sixième cause de mortalité.