La DGAPR condamne la publication sur les réseaux sociaux des dessins sur l'architecture d'une prison

589
Crédit: DR.

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a condamné la publication sur les réseaux sociaux par un ancien détenu des dessins sur l’architecture d’un établissement pénitentiaire. 
Ledit détenu (JB), condamné à 20 ans de prison pour homicide volontaire et qui a quitté la prison il y a plus de six ans, a publié des dessins sur un ancien bâtiment relevant d’un établissement carcéral, ignorant que son comportement porte atteinte à la sécurité des établissements et des pensionnaires et constitue une violation flagrante des lois et règlements en vigueur, indique la DGAPR dans un communiqué parvenu lundi à la MAP. La DGAPR a mis en garde contre la diffusion de ces dessins sur les réseaux sociaux, soulignant sa détermination à poursuivre en justice ceux qui sont derrière ces publications en vue de protéger les établissements pénitentiaires et d’assurer la sécurité des pensionnaires.