Deux policiers impliqués dans le décès d’un individu placé en garde à vue

Deux policiers de la ville d’El Jadida risquent gros pour leur implication présumée dans le décès d’un individu placé en garde à vue, le vendredi 13 septembre.

Deux policiers ont été arrêtés après la mort d’un individu placé en garde à vue, la semaine dernière à El Jadida, rapporte le quotidien Al Massae.

Le quotidien arabophone explique que le procureur général du roi a décidé de renvoyer au juge d’instruction les deux mis en cause afin qu’ils soient interrogés et entendus sur leur présumée implication dans cette affaire.

La police avait ouvert une enquête pour déterminer les causes et les circonstances exactes de la mort de la victime. Selon Al Massae, les premières investigations policières et l’autopsie réalisée sur le corps du défunt ont démontré que ce dernier a rendu l’âme après avoir reçu plusieurs coups violents.

Par ailleurs, le quotidien précise que le procureur du roi a pris sa décision sur la base des enregistrements de la caméra de surveillance du commissariat, du rapport de l’autopsie et des témoignages de certaines personnes.

Al Massae indique que l’un des policiers arrêtés a été placé en détention provisoire tandis que l’autre a été poursuivi en état de liberté provisoire, sous la disposition de l’enquête menée par le parquet général compétent.

Rappelons que le défunt avait été arrêté en état d’ivresse et a été placé en garde à vue le jeudi 12 septembre. L’individu a été évacué à l’hôpital provincial d’El Jadida, le lendemain de son arrestation, avant de succomber à ses blessures à l’unité des soins intensifs.