Détenus de Jerada: des peines avec sursis contre 7 activistes

736

Le tribunal de première instance d’Oujda a condamné deux des détenus des événements de Jerada à une année de prison avec sursis. Les cinq autres détenus ont écopé de quatre mois avec sursis. Ils seront libérés demain matin.
Le tribunal de première instance d’Oujda a condamné à des peines d’emprisonnement avec sursis les sept détenus des événements de Jerada. Le tribunal a condamné Ait Ghazi Khalid et Taoufiq Belqayd à une peine d’emprisonnement d’un an avec sursis.
La cour a aussi condamné Hisham Mimouni, Kwal Abderrahim, Hamid Halawi, Arabi Ahlal et Mohamed Banasar à quatre mois de prison avec sursis.
Ces activistes ont été arrêtés à la suite des événements du 14 mars dernier et seront libérés demain matin au plus tard. Leurs avocats ont décidé de faire appel au jugement car ils affirment que leurs clients tiennent à leur innocence plus qu’à leur libération.
Quatre autres détenus du «Hirak de Jerada» ont été condamnés par le tribunal de première instance d’Oujda à des peines entre 6 et 18 mois ferme. Ils étaient  poursuivis pour «opposition à l’exécution des travaux ordonnée par l’autorité publique, attroupement, désobéissance, rébellion et entrave à l’exécution d’une arrestation».