Des sénateurs US demandent le retrait de la reconnaissance par Washington de la marocanité du Sahara

4821
Le sénateur républicain, Jim Inhofe, fervent lobbyiste du Polisario./DR

Une lettre adressée au nouveau président américain par 27 sénateurs demande l’annulation de la proclamation reconnaissant la souveraineté du Maroc sur le Sahara, signée par Donald Trump.   

Le sénateur républicain, Jim Inhofe et le sénateur démocrate Patrick Leahy, fervents lobbyistes du Polisario, ont adressé une lettre au nouveau président américain Joe Biden l’exhortant à annuler la décision «erronée» de reconnaître officiellement la souveraineté du Maroc sur le Sahara et de réengager les États-Unis à «soutenir la tenue d’un référendum d’autodétermination pour le peuple sahraoui».

«La décision brusque de l’administration précédente, le 11 décembre 2020, de reconnaître officiellement les revendications illégitimes de souveraineté du Royaume du Maroc sur le Sahara occidental manquait de vision et a sapé des décennies de politique américaine cohérente aliénée à celle d’un nombre important de nations africaines», écrivent les deux sénateurs, qui ont convaincu 25 de leurs collègues sénateurs à signer cette lettre.

 

Lire aussi: Sahara: « Grand étonnement » des parlementaires marocains face à la lettre des députés algériens à Biden

 

«Le peuple sahraoui mérite le droit de choisir librement son propre destin. Nous espérons pouvoir compter sur vous pour être un partenaire dans cet effort», poursuit la lettre datée du mercredi 17 février.

Mais l’appel de ces 27 sénateurs a peu de chances d’être entendu par la nouvelle administration américaine. Pas plus tard que ce mercredi, le nouveau président Joe Biden a insisté sur «le soutien des États-Unis à la récente normalisation des relations entre Israël et des pays du monde arabe», rapporte l’agence AFP.