Après des mois de polémiques, le Parlement adopte la loi-cadre sur l’enseignement

2381

C’est l’une des lois qui a le plus divisé la Chambre des représentants. La loi sur l’Enseignement a finalement été adoptée aujourd’hui par la commission parlementaire de l’Education et de la culture. 

Sujet à polémique, la réforme de l’enseignement est finalement passée. La commission parlementaire de l’Education et de la culture de la première Chambre du Parlement a majoritairement adoptée en faveur de la nouvelle loi-cadre sur l’enseignement.

Le gouvernement a essayé de chercher un consensus pour ce texte et a convaincu 25 parlementaires membres de la commission de voter en faveur de la loi cadre. Ainsi, tous les partis de la majorité et de l’opposition ont voté pour, sauf deux députés. Le parti de l’Istiqlal, qui dispose de trois députés à la commission, a préféré s’abstenir.

Lire aussi: Education: toujours pas de consensus sur les langues d'enseignement des matières scientifiques

Les réunions de la Commission de l’éducation ont été reportées à maintes reprises à cause des pressions politiques sur ce texte en raison de la question des langues d’enseignement. L’Istiqlal et le PJD avaient bloqué les débats et poussé au report de l’examen du texte, le temps d’un consensus notamment sur la langue de l’enseignement des matières scientifiques.