Des masseuses subsahariennes arrêtées pour prostitution à Casablanca

29288

Les autorités de Casablanca ont pu démanteler un réseau de prostitution, sévissant sur les réseaux sociaux et dont les membres seraient toutes des migrantes subsahariennes.

Les femmes en question seraient toutes des Subsahariennes et sont accusées de prostitution à travers les réseaux sociaux et aussi dans des appartements à Casablanca, rapporte le quotidien Assabah dans sa livraison du 26 décembre.

Selon des sources citées par le quotidien arabophone, les intéressées entraient en contact avec leur client sur les réseaux de communication et proposaient leurs services, s’agissant principalement de massages érotiques.

Le point de rencontre n’était dévoilé que quelques heures avant le rendez-vous, précise la même source, notant qu’elles facturaient leurs services entre 300 et 1000 dhs. Pis encore, certaines des prostituées qui offrent leur services sont susceptibles de porter en elles des maladies sexuellement transmissibles, alertent nos confrères arabophones.