Des Marocains à la tête d’un réseau de trafic d’êtres humains en Europe

1081

Au moins 31 personnes ont été arrêtées en Espagne et en France, dont la majorité sont des Marocains, lors d’une opération visant à démanteler un réseau de trafic d’êtres humains et d’enlèvement de migrants mineurs.

Dans le cadre d’une opération conjointe d’Europol avec les polices nationales d’Espagne et de France, 31 personnes ont été arrêtées, rapporte Assabah dans son édition du vendredi 11 octobre.

Et d’ajouter que la majorité des personnes interpellées sont des Marocains résidents en Espagne. Assabah explique que ces derniers étaient à la tête d’un réseau de trafic d’êtres humains et de drogue.

Les mises en causes exfiltraient des mineurs migrants qui résident dans des centres de protection en Espagne pour les emmener en France et en Belgique depuis le port d’Almeria (Espagne), dans des bus appartenant à des sociétés privés de transport en France, au Maroc et en Espagne.

Le journal explique que les membres de cette organisation ont créé un réseau de recruteurs de différentes nationalités pour kidnapper des mineurs marocains, algériens, maliens mais également syriens.

Ce réseau transportait également des énormes quantités de haschisch vers différents pays du vieux continent. « Dans le cadre de l’opération policière, 33 000 euros, plusieurs documents, du matériel informatique, et plus de 200 kilogrammes de haschisch ont été saisis également », conclut Assabah.