Des dizaines d'artistes et d'intellectuels signent une pétition pour la libération des détenus du Hirak et de Jerada

à 11:30

Plusieurs artistes et personnalités du monde des arts, du cinéma et des médias ont signé une pétition dans laquelle ils réclament la libération des détenus du Hirak et de Jerada. Parmi ces artistes on compte Driss Roukhe, Samia Akariou, Ahmed Acid, Nabil Ayouch et d'autres encore.

Dans cette pétition signée quelques jours après la marche organisée à Rabat pour la libération des détenus du Hirak , plusieurs artistes et professionnels des médias s'insurgent contre les lourdes peines prononcées à l'égard des détenus du Hirak et de Jerada et appellent à leur libération immédiate. Ils appellent également toutes les institutions et élus politiques, ainsi que tous les hommes de droit à se mobiliser et trouver une solution aux dossiers du Hirak et de Jerada.

Parmi les dizaines d'artistes et intellectuels ayant signé la pétition, on trouve des acteurs(trices) tels que Touria Alaoui, Samia Akariou, Latifa Ahrare, Mohamed Choubi, des réalisateurs tels que Nabil Ayouch et Driss Roukhe ainsi que des intellectuels, des poètes et des journalistes tels que Ahmed Assid, Sanaa El Aji, Ahmed Bouzafour et Mohammed Achaari.

C'est par ailleurs la journaliste Fatima El Ifriki et l'auteur compositeur et interprète Rachid Bromi qui ont eu l'idée de la pétition après s'être rencontrés dans la marche de Rabat dimanche dernier. "Je discutais avec lui de l'absence des intellectuels et des artistes des affaires politiques et sociétales et on s'est dit qu'ils réagiraient certainement à des idées qui concernent leur pays et qu'ils compatiraient avec les familles des détenus...", explique Fatime El Ifriki au quotidien Akhbar Alyaoum.

"Nous avons écrit le contenu de la pétition et on en a discuté avec des amis du monde des arts, de la littérature et des médias. On a alors été surpris par le nombre de personnes qui ont accepté de signer la pétition. Bien sur, on n'a pas pu contacter tout le monde, mais la liste est toujours ouverte pour plus de signatures", se réjouit-elle.