Meurtre des deux Scandinaves: un élu FGD appelle à la suspension du moratoire sur la peine de mort

77

Le Conseiller communal à la commune d’Agdal et membre du conseil de la ville de Rabat, Omar Hayani, a appelé à la suspension du moratoire sur la peine de mort.
Un élu de la fédération de la gauche démocratique (FGD) a appelé sur son compte Twitter à la suspension du moratoire sur la peine de mort suite au meurtre des deux touristes scandinaves à Imlil dans la région de Marrakech. Pour lui, le but de cette suspension est de «rendre un petit service à ces criminels, et accélérer leur rencontre avec leurs 72 vierges chacun», autrement dit d’appliquer la peine capitale.

Cette sortie a provoqué plusieurs réactions négatives sur le réseau social et critique la position de l’homme de gauche. Certains twittos ont considéré qu’Omar Hayani a retourné sa veste tandis que d’autres ont considéré qu’il leur rendra service en demandant leur mise à mort.


Rappelons que le parti socialiste unifié, auquel est affilié Omar Hayani, a appelé lors de sa création à l’abolition de la peine de mort et ses membres (dont la secrétaire générale, Nabila Mounib) ont été parmi les fondateurs de Collectif marocain pour l’abolition de la peine de mort.