Dépistage: les laboratoires privés habilités à mener les tests, leurs prix dévoilés

50150

Dans le but de généraliser les tests de dépistage, les laboratoires privés se joindront à l’effort national. Le prix des tests a lui aussi été plafonné à 500 et 100 dh, selon le type.

La charge subie par l’Institut Pasteur, l’Institut d’hygiène de Rabat et l’Hôpital militaire sera allégée grâce à l’habilitation accordée aux laboratoires privés afin d’effectuer des tests. Cette contribution est réglementée et sera supervisée par l’Institut national d’hygiène, nommé «responsable de la coordination nationale des activités de diagnostic du Covid-19», rapporte le quotidien L’Economiste, dans son édition du lundi 8 juin.

A cet effet, les laboratoires privés pourront uniquement analyser les prélèvements effectués par les hôpitaux et centres publics, précise la même source. Les laboratoires se placeront donc ainsi comme «sous-traitants» dans le travail de dépistage. De plus, leur effort sera «bénévole», et donc «optionnel» et «non rémunéré», explique le président de la Chambre syndicale des biologistes, Adnane Rhazali au quotidien.

 

Lire aussi: Covid-19: démarrage aujourd’hui d’une campagne de dépistage massif des employés du secteur privé

 

Les laboratoires privés seront néanmoins soumis à un contrôle rigoureux. Ils devront dans un premier temps formuler une demande, puis remplir toutes conditions ; «infrastructure convenable, de locaux correctement agencés, calibration du matériel utilisé, protection du personnel, des patients, du nombre de techniciens». Ceci fera l’objet d’une inspection rigoureuse de la part des services du ministère de la santé. Les laboratoires privés devront également  être ne mesure de réaliser 320 tests PCR par jour, indique l’Economiste.

Combien coûteront les tests ?

Certains centres privés ont déjà annoncé leur participation à cette campagne de dépistage massif. Il s’agit de l’Hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa et Laboratoire National de Référence relevant de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé. Dans un communiqué conjoint, les deux entités annoncent que «conformément aux Hautes Instructions Royales» elles mettront «à la disposition des entreprises, souhaitant procéder au dépistage de masse de leurs collaborateurs, leurs équipes et leur savoir-faire pour les accompagner dans cette démarche».

Les deux entités proposent ainsi «un panel complet de tests de dépistage COVID-19, comprenant le diagnostic de référence par PCR ainsi que la sérologie à titre complémentaire». «Notre prestation inclut par ailleurs toute la logistique nécessaire au bon déroulement du dépistage et sa fiabilité, notamment le déplacement dans les locaux des entreprises d’une équipe dûment qualifiée et expérimentée sous la supervision d’un médecin», poursuit le communiqué.

Quant à la tarification, «(nous) avons décidé d’appliquer une tarification unique et transparente à prix coûtant pour les tests de dépistage», précise le communiqué, détaillant que le prix du test PCR par collaborateur sera de 500 DH, tandis que le prix du test sérologique sera de 100 Dh par collaborateur également.

Les deux tests sont réputés très fiables, mais présentent quelques différences. Le test PCR, dit nasopharyngé (par le nez), est rapide et permet de savoir dans les heures qui suivent si la personne est infectée ou pas. Le test sérologique (par le sang) est «théoriquement plus fiable, son utilité est toutefois différente, et donc complémentaire. En examinant le sang, cette méthode peut détecter si une personne a été atteinte par la maladie», donné qui permet de mesurer l’étendue de la propagation du virus, souligne Europe 1.

 

Lire aussi: Le vrai du faux autour du Coronavirus au Maroc: Wiqaytna, tests de dépistage, cas actifs…

 

A la date du dimanche 7 juin 2020, le nombre de tests de dépistage de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) au Maroc a dépassé les 17.500 par jour dans 24 laboratoires nationaux, a annoncé le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb.

« Nous avons démarré avec 2.000 tests par jour dans trois laboratoires. Aujourd’hui, nous avons dépassé 17.500 tests par jour, puisqu’on est passé de 3 à 24 laboratoires nationaux », s’est félicité M. Ait Taleb, qui s’exprimait lors d’un webinaire pour les professionnels de la santé et de la presse.