Décès d’un détenu à Nador: la DGAPR nie tout mauvais traitement

117

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a annoncé, jeudi, que depuis son incarcération, le prisonnier (M.H), détenu de son vivant à la prison locale de Nador, n’avait jamais subi d’agression ou de traitement hors la loi. 

Dans une mise au point publiée jeudi, la DGAPR souligne que « suite au décès, le 13 octobre dernier, du prisonnier (M.H), qui était détenu dans la prison locale de Nador, une commission de l’Inspection générale a été dépêchée pour enquêter sur les circonstances de ce décès, laquelle a conclu que depuis son incarcération le 08 octobre, le défunt n’a subi aucune agression ou traitement hors la loi.

Concernant les circonstances du décès du détenu, le parquet compétent a ordonné une autopsie de la dépouille du détenu afin d’identifier les causes de la mort, ajoute la même source.