Décès de la petite Ikhlass: un voisin de la famille écroué

Ce samedi matin, le père de la petite Ikhlass, retrouvée morte il y a quelques jours, a récupéré la dépouille de sa fille, après qu’elle ait subie une deuxième autopsie. 

Les parents d’Ikhlass avaient en effet réclamé une deuxième autopsie après que le rapport de la première effectuée à l’hôpital El Hassani à la ville de Nador disait que la petite fille était décédée d’une mort naturelle. Selon ce rapport, relayé par le site électronique Alyaoum24, le corps d’Ikhlass ne représentait aucun signe de torture ou de violence, et la fillette n’a pas été empoisonnée. Un résultat qui n’a pas convaincu les parents d’Ikhlass qui ont réclamé une deuxième autopsie pour dévoiler la vérité. Le corps de la petite Ikhlass a ensuite été transféré à l’hôpital Ibn Rochd de Casablanca pour subir une deuxième autopsie.

Lire aussi: Vidéo. La petite Ikhlass retrouvée morte dans une forêt près de sa maison

Ce samedi après midi, la dépouille d’Ikhlass a été transportée par une ambulance à la commune de Midar pour être enterrée. Il est à noter que les autorités ont refusé de dévoiler le contenu du deuxième rapport d’autopsie et ce jusqu’à la fin de l’enquête. Pour l’instant, le principal suspect de ce crime odieux est le voisin de la famille d’Ikhlass, nommé Mahjoub. Il a d’ailleurs été placé en détention provisoire en attendant d’élucider les circonstances derrière la mort de l’enfant.

Lire aussi: La kidnappeuse de la petite Khadija impliquée dans une affaire similaire en 2016

Pour rappel, la petite Ikhlass portée disparue depuis deux semaine a été retrouvée morte, mardi dernier, dans une forêt près de sa maison dans la commune de Midar au nord du Maroc.