Décès d’une jeune femme près de Fès: la version de la famille de la défunte

464

La famille de la jeune femme décédée à Fès vendredi dernier a livré une nouvelle version sur son décès. Selon sa tante, elle serait morte dans des conditions mystérieuses qui n’ont rien à voir avec un quelconque jet de pierres.

Selon les proches de la victime nommée Jihane E., les faits se seraient déroulés mercredi dernier. Jihane E. se serait rendue à une fête dans une ferme à Ait Ouellal proche de la commune de Ain Cheggag. Organisée par plusieurs jeunes étudiants d’un institut d’aviation à Fès, cette fête aurait tourné au drame après que la jeune femme soit décédée dans des conditions mystérieuses.

Lire aussi: Fès: une jeune femme de 25 ans décède suite à des jets de pierres sur l'autoroute

L’un des proches de la jeune femme a déclaré qu’elle aurait peut être été blessée à la tête à la suite d’un conflit entre héritiers, cite le quotidien Al Akhbar dans sa parution du mardi 26 février. La police enquêterait d’ailleurs avec son cousin. La tante de Jihane E. a quant à elle démenti l’information selon laquelle la jeune femme aurait été victime de jets de pierre. Une version soutenue par le frère de la victime qui a déclaré qu’elle ne conduisait pas de voiture et qu’elle s’est rendue à la fête dans la voiture d’un de ses camarades de classe.

Lire aussi: Selon ADM, la jeune femme victime de jets de pierres ne roulait pas sur l'autoroute

Jihane E. aurait par ailleurs reçu trois coups à la tête et aurait été transportée à l’hôpital par ses amis. La famille de la victime ignore pour l’instant l’identité du meurtrier. Elle aurait été admise ensuite aux soins intensifs vu la gravité de son cas avant de décéder. La mère de la victime a d’autre part déclaré que plusieurs des camarades de classe présents à la fête sont issus de familles aisées et influentes à Fès.