« Deal du siècle »: entretien téléphonique entre El Othmani et le chef du Hamas palestinien

Le plan du président Donald Trump pour le règlement du conflit israélo-palestinien ne cesse d’attirer le rejet de la part des différentes factions palestiniennes. Au Maroc, le parti Justice et développement, parti majoritaire et gouvernemental, veut être à l’avant-garde de cette opposition. 

Après avoir officiellement rejeté le plan Trump, en « réaffirmant son soutien à la cause palestinienne et refusant tous les plans qui visent à déformer le statut légal et historique de la ville d’Al Qods » dans un communiqué, le parti Justice et Développement est passé à la vitesse supérieure.

Le chef de gouvernement, issu du parti, a ainsi eu une discussion téléphonique avec Ismail Haniyeh, chef de file du Hamas, comme il le rapporte lui même sur Twitter. « Nous avons discuté de la nouvelle question palestinienne, en particulier de l’annonce du soi-disant accord du siècle, et nous nous accordons pour exprimer notre refus. [Haniyeh] a également salué le soutien du roi du Maroc au peuple palestinien »