H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique se prépare à mettre en place un nouveau système de surveillance automatique des contraventions sur la route, qui permet de relever diverses infractions routières.
    Selon Al Massae du jeudi 14 novembre, le ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique a lancé un appel d’offres pour se doter de nouveaux matériels pour le contrôle de l’ensemble des routes du royaume. Il s’agit de l’achat de plusieurs radars intelligents qui permettraient une meilleure traçabilité des infractions routière autres que l’excès de vitesse.
    Selon la même source, ces radars interactifs enregistrent le non-respect du stop, le défaut des feux arrières de la voiture et le dépassement dans une voie où il n’est pas permis de doubler. A en croire le quotidien, l’appel d’offre concerne aussi la réparation de plusieurs radars fixes hors service pour pouvoir les utiliser et permettre une meilleure prévention. La mise en place de ces nouveaux radars intelligents permettra à la police d’avoir une vue complète sur près de 20 kilomètres et d’éviter ainsi les «astuces» dont usent certains conducteurs.
     
    Lire aussi : Infractions: Rebbah confie la gestion des radars au privé
     
    Le ministère envisagerait de placer son nouveau matériel sur les routes qui connaissent un grand nombre d’accidents et dans certains virages, assure Al Massae. Enfin, certains de ces radars pourront même calculer la durée du trajet de chaque véhicule sur les autoroutes permettant ainsi de sanctionner les excès de vitesse.

    Share.

    Comments are closed.