Darmanin salue le « grand effort » du roi Mohammed VI pour la culture et l’ouverture culturelle

1973
DR.

Le ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin, a salué, jeudi à Rabat, le grand effort mené par le roi Mohammed VI pour promouvoir la culture et l’ouverture culturelle.

Le responsable français, qui s’est rendu au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain dans le cadre d’une visite de deux jours au Royaume, s’est dit « très heureux d’être au Maroc pour redire toute l’amitié qu’il y a entre nos deux pays », saluant « le grand effort » mené par le roi Mohammed VI « pour la culture et l’ouverture culturelle ».

Faisant remarquer que son premier déplacement international a été réservé au Maghreb et au Maroc, le ministre français a souligné, dans une déclaration à la presse, qu’il entend souligner lors de ses entretiens avec les responsables marocains que, comme dans le passé « nous avons une collaboration à avoir, pour demain, qui soit forte ».

 

Lire aussi: Le programme de la visite du ministre français de l’Intérieur au Maroc

 

Darmanin a indiqué qu’il a été chargé par le Président de la République de dire aux responsables marocains que « cette collaboration doit continuer à vivre malgré la crise pandémique qui handicape parfois les relations que deux pays frères peuvent avoir ». Pour sa part, le président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi, a fait remarquer que le ministre français a entamé son déplacement au Maroc par la visite du musée Mohammed VI, par la culture et par l’art, « ce qui constitue également une reconnaissance à l’œuvre du roi Mohammed VI, qui a donné une place considérable à la culture ».

Qotbi a noté que la visite du responsable français coïncide avec la célébration du sixième anniversaire du musée, estimant que cette visite du ministre français « représente un couronnement pour nous ». Le président de la FNM s’est également réjoui que Darmanin entame sa première visite à l’étranger au Maroc, et que cette visite commence par le musée, et « par transmettre des messages forts aux Marocains, mais surtout un message de culture à travers le monde », soulignant que la culture est le « meilleur vecteur de compréhension et connaissance de l’autre ».