Dakhla confinée 3 jours après la découverte d’un foyer du variant britannique

DR.

Plusieurs cas porteurs du variant britannique ont été détectés au sein de l’École Nationale de Commerce et de Gestion (ENCG) à Dakhla. Pour contrer la propagation du virus, tous les accès à la ville seront fermés durant les trois prochains jours

Détecté dès le mois de février au Maroc, le variant britannique du Covid-19 se serait propagé dans la ville de Dakhla, affirment nos confrères de Goud, indiquant qu’au moins 49 personnes seraient touchées par le variant ces derniers jours. Ainsi, 9 cas d’infection par la souche britannique ont été détectés au sein de l’ENCG de Dakhla, en plus d’une quarantaine de cas contacts de la famille et des proches de ces étudiants, précise la même source. L’école est demeurée injoignable ce lundi 29 mars.

De leur côté, les autorités locales ont durci les mesures de restrictions, selon la même source, dont l’interdiction d’entrée et de sortie de la ville, qui est désormais placée en quarantaine. Tous les accès à la ville seront fermés durant les trois prochains jours a décidé la Wilaya de la région de Dakhla-Oued Eddahab qui a mis en place un couvre-feu de 21h jusqu’à 06h, comme pour le reste du royaume.

Pour rappel, le ministère de la Santé annonçait, samedi 23 février, l’enregistrement au Maroc de 21 nouveaux cas atteints du variant britannique du coronavirus, soit un total de 24 cas officiellement, depuis la détection d’un premier cas asymptomatique résidant en Irlande débarqué mi-janvier à Tanger-Med en provenance de Marseille.