Daech risque de s’étendre jusqu’au Sahara marocain après l’intervention turque en Libye

DR.

Plusieurs rapports ont démontré récemment l’existence d’un projet secret de l’Etat islamique qui veut s’implanter et étendre son influence dans les pays de l’ Afrique du Nord.  

Si Daech a perdu ses territoires en Irak et en Syrie, son idéologie est plus menaçante que jamais. Après la chute de l’Etat islamique au pays du Levant, des rapports ont révélé récemment l’existence d’un projet secret visant à créer un « Califat » en Afrique du nord.

C’est en tout cas ce que rapporte Assabah dans son édition du mardi 31 décembre. Le quotidien arabophone explique que Daech cherche à s’implanter et étendre son influence  dans la zone sahélo-saharienne en Libye, au Maroc, en Tunisie, en Algérie, en Egypte et dans le nord de la Mauritanie.

Assabah indique qu’avec l’intervention turque en Libye, des milliers d’extrémistes et djihadistes, venus de la Turquie, de la Syrie et des pays du Golfe, ont commencé à s’installer en Afrique du Nord.

 Certains d’entre eux se sont évadés des prisons, tandis que d’autres sont des combattants « Ouïghours » et « Turkmènes », précise le journal. Et d’ajouter que ces derniers seront rassemblés avec les terroristes de Boko Haram dans le Sahel, les miliciens maliens et des mercenaires du Soudan, pour former un grand califat dans le continent africain.
Les personnes derrière ce plan secret veulent créer le chaos dans la région pour contrôler les richesses pétrolières du grand Sahara, de l’Algérie à la frontière égypto-soudanaise, indique Assabah. Et de conclure que ces derniers veulent exploiter la faiblesse de plusieurs pays qui ne protègent pas leurs frontières afin de lancer cette offensive.