Cueillette des fraises: l’Espagne recrute 16.000 saisonnières marocaines

1022

Plus de 16.000 ouvrières marocaines vont bientôt débarquer en Espagne pour la cueillette de fraises et de fruits rouges en 2020.

Les autorités espagnoles prévoient d’employer quelque 16 000 ouvrières agricoles marocaines, dont 5 500 pour la première fois, dans champs de fraises et de fruits rouges en 2020. C’est ce que rapporte Al Massae dans son édition du mardi 5 novembre.

Le quotidien arabophone explique que les autorités espagnoles ont fait savoir à leur homologue marocain, lors d’une réunion de coordination tenue dans la province espagnole de Wilba, que les contrats et les permis de ces ouvrières sont en cours de traitements et devraient être prêts pour janvier 2020. Pour les ouvrières sélectionnées la première fois, elles recevront leurs papiers en février.

Al Massae ajoute, par ailleurs, que la délégation marocaine qui a assisté à la réunion de coordination, était composée de représentants du ministère du Travail, du directeur général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences et du consul général du Maroc en Espagne, accompagné de son homologue espagnol.

 

Lire aussi: Espagne: les travailleuses saisonnières marocaines subissent des représailles

 

Cette réunion avait également pour objectif d’examiné les moyens d’améliorer les conditions de voyage, de travail et de résidence des ces employées agricoles marocaines dans les domaines de la récolte des fraises et des fruits rouges dans la région.

Notons que le nombre des ouvrières marocaines dans les champs espagnols est passé de 2.549 en 2012 à 15.114 en 2018. Cette année, 19.179 postes ont été proposés.