H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Rappelée en mai dernier pour consultation, l’ambassadrice du Maroc à Madrid, Karima Benyaich, devrait regagner son poste «dans les prochains jours», d’après les médias ibériques.

    Il s’agira du premier geste après le discours du roi Mohammed VI, prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la Révolution du roi et du peuple, lors duquel le monarque a montré les signes clairs d’un apaisement des relations entre le Maroc et l’Espagne.

    L’ambassadrice du royaume à Madrid, Karima Benyaich, devrait ainsi regagner la capitale espagnole «dans les prochains jours», confirme El Pais. Elle devra alors préparer la prochaine réunion de haut niveau entre les deux pays, qui devait se tenir en décembre dernier à Rabat, précise le quotidien.

    En mai dernier, l’ambassadrice avait été convoquée par la ministre espagnole des Affaires étrangères Arancha Gonzalez Laya suite à la crise migratoire survenue à Sebta. Karima Benyaich, avait laissé entendre, dans une déclaration accordée à l’agence espagnole Europa Press, que Madrid devait assumer les conséquences de ses actes, comprendre la réception par l’Espagne du chef du Polisario Brahim Ghali, hospitalisé dans le pays ibérique suite à des complications dues au coronavirus.

    Le 18 du même mois, le royaume avait finalement décidé de rappeler l’ambassadrice pour consultation.

    Après des mois de rupture, les relations entre les deux pays seraient en passe de rentrer dans «une nouvelle étape» comme annoncé par le roi Mohammed VI dans son dernier discours.

    «Certes, ces relations ont traversé récemment une crise sans précédent qui a fortement ébranlé la confiance mutuelle et a soulevé plusieurs interrogations sur leur devenir», a rappelé le souverain.

    «Néanmoins, nous avons travaillé avec la partie espagnole, dans le plus grand calme, la clarté la plus totale et un esprit de responsabilité », a-t-il ajouté, tout en appelant au renforcement des « fondements classiques qui sous-tendent ces relations, à la faveur d’une compréhension conjointe des intérêts de nos deux pays voisins ».

    Share.

    Comments are closed.