H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Un manifeste, signé par près de 250 écrivains, artistes et intellectuels, appelle à l’apaisement des tensions entre Rabat et Madrid et à lutter contre les fake news qui proliféraient sur les réseaux sociaux avec cette crise.

    La crise maroco-espagnole semble s’étaler dans la durée. Un manifeste parvenu à H24 Info et signé par plusieurs hommes et femmes des deux rives et de tous bords appellent à une désescalade médiatique et à une reprise sereine du dialogue.

    «La crise hispano-marocaine actuelle a provoqué une escalade verbale teintée de reproches et de divergences (…) des deux côtés», dénoncent les signataires, évoquant «des discours, des références et des préjugés d’antan, que (nous) ne pensions pas pouvoir réapparaître sur la scène publique».

    Les réseaux sociaux ont permis selon eux «une vaste diffusion de ce discours qui met en danger la coexistence entre deux peuples frères et amis». «Nous sommes confrontés à un discours radical et inutile qui vise à mettre fin au grand effort de dialogue, de recherche et de compréhension mutuelle que la société civile et la classe intellectuelle d’Espagne et du Maroc ont développé», avertissent-ils.

     

    Lire aussi: Brahim Ghali: une enquête évoque l’implication des Affaires étrangères espagnoles

     

    Dans ce sens, les signataires parmi lesquels on retrouve Tahar Ben Jelloun ou encore Abdellatif Laâbi invitent «la société civile des deux rives du détroit de Gibraltar à déployer sa grande capacité intellectuelle et à user de son inventivité pour proposer de nouvelles alternatives de coexistence et apporter des contributions constructives à un patrimoine fructueux qui profite aux deux sociétés dans leur ensemble».

    «Nous devons faire face, Espagnols et Marocains, à ce discours erroné et empoisonné que certains groupes médiatiques et réseaux sociaux utilisent afin de créer des sentiments xénophobes que nous devons éradiquer avec une totale fermeté», concluent-ils.

    Share.

    Comments are closed.