Crédits immobiliers: les taux d’intérêt vont continuer à baisser

Les conditions actuelles de financement de projets de logement sont « des plus intéressantes ». En moyenne, le taux d’intérêt long s’élève à 4,3% et devrait baisser d’ici le quatrième trimestre de l’année en cours, selon des sources bancaires. 

Ces prévisions optimistes pour les acquéreurs sont révélées par La Vie éco dans sa parution en kiosque du jour. Ce terrain favorable à l’achat immobilier s’est notamment remarqué fin juillet avec l’encours des crédits se hissant à 273 milliards de dirhams, contre 265 milliards l’année dernière à la même période, soit une hausse de 3% (et de 13,8% par rapport à 2015), explique l’hebdomadaire.

Plus précisément, les prêts destinés aux acquéreurs se sont améliorés de 4,5% sur une année glissante pour atteindre 211 milliards de DH, ou encore de 20% comparativement aux sept premiers mois de 2015. Mais pour les promoteurs, la situation est tout autre. L’encours des crédits liés à la promotion reste en stagnation entre 2018 et 2019 à 59 milliards de DH, et en recul de 4,2% sur les trois dernières années, souligne nos confrères.

 

Lire aussi : La régression des prix des actifs immobiliers se poursuit

 

Les promoteurs ont cessé d’investir dans la production de logements « en raison des problèmes qui pèsent sur leur trésorerie », commente un professionnel du secteur auprès de La Vie éco. Ils attendent d’écouler leur stock de produits finis pour investir de nouveau.

Selon les prévisions des opérateurs consultés par l’hebdomadaire, rien ne laisse envisager un redressement de cette situation qui « devrait perdurer d’ici la fin de cette année ». L’encours des crédits à l’habitat devrait continuer à augmenter tandis que celui des prêts promoteurs continuerait à stagner, tant que les stock de logements finis ne sont pas vendus.