Covid-19: l’Espagne exige désormais un test PCR aux voyageurs en provenance du Maroc

1347
DR.

Le pays ibérique vient de revoir ses conditions d’accès au territoire. Un test PCR négatif est désormais exigé aux voyageurs en provenance du Maroc et d’autres pays. L’infraction de cette mesure expose le voyageur à une amende pouvant atteindre les 6.000 euros. 

L’Espagne exigera aux voyageurs à partir de ce lundi 23 novembre la présentation d’un test PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant leur arrivée, rapporte l’agence espagnole Europa Press.

«Le document doit être l’original, rédigé en espagnol ou en anglais et peut être soumis en format papier ou électronique», souligne la même source, notant que cette condition sera appliquée aux voyageurs arrivant par bateau ou avion.

 

Lire aussi: Test PCR pour entrer au Maroc: désormais, c’est la date du prélèvement qui compte

 

Les voyageurs ne disposant pas du test s’exposeront à une amende pouvant aller jusqu’à 6.000 euros, affirmait plus tôt dans la semaine la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha González Laya.

Outre le Maroc, soixante quatre autres pays figurent sur cette liste, qui est actualisée chaque quinze jours. La France, l’Allemagne, les États-Unis, la Russie, Gibraltar, la Jordanie, le Koweït, le Liban et la Libye sont l’un d’eux.