Covid-19: les médecins du secteur privé appelés en renfort à Casablanca

565
DR.

Face à la montée des cas, médecins et infirmiers du secteur privé travailleront au sein des hôpitaux publics à Casablanca. Un renfort qui sera rémunéré et régi par un cadre juridique.

La tendance haussière des cas de contaminations au Covid-19 à Casablanca a provoqué une saturation au niveau des structures hospitalières. Appelés au renfort, les professionnels du privé ont répondu favorablement à cette demande, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition du mardi 27 octobre.

Leur aide sera cruciale durant les mois de novembre et décembre prochains, où la hausse des cas pourrait se poursuivre. Dans un premier temps, ce seront les anesthésistes et urgentistes qui seront appelés.

 

Lire aussi: Covid-19: les médecins du privé enfin mis à contribution

 

Un accord sera d’ailleurs conclu dans ce sens avec ces professionnels de la santé, afin qu’ils soient déployés à chaque fois qu’il y aura pénurie au niveau des ressources humaines, révèle le quotidien.

Cet accord portera également sur une rémunération que percevront les professionnels du privé pour officier dans le secteur public. Aussi, un cadre légal sera défini afin de réussir cette collaboration, conclut la même source.