Covid-19: la baisse du nombre de dépistages expliquée par les laboratoires

3472
DR.

Début de la vaccination, absence des voyageurs, prix, mesures des restrictions … plusieurs hypothèses sont avancées par les laboratoires pour expliquer la baisse du nombre de dépistage au niveau national.

Le nombre de tests effectués actuellement au niveau national dépasse à peine les 10.000 par jour. Une baisse drastique alors qu’il y a quelques mois seulement, plus de 27.000 tests étaient effectués quotidiennement. Parfois même, ce chiffre n’atteint pas les 5.000 tests par jour, comme ça a été le cas le lundi 1er février.

Contactés par nos soins, trois différents laboratoires avancent plusieurs hypothèses. Un premier situé à Casablanca affirme qu’«il y a bien une baisse de la demande», sans vouloir communiquer le chiffre de tests effectués par leurs services.

 

Lire aussi: Covid-19, nouveau variant, vaccination: le point sur la pandémie au Maroc avec Pr. Marhoum

 

Selon ce premier laboratoire, «cette baisse est clairement palpable sur les chiffres communiqués par le ministère et elle résulte de l’application des mesures de restrictions au niveau national».

« Attendre d’être vaccinés »

Le début de la campagne de vaccination contre le Covid-19 serait lui aussi l’un des facteurs, selon un deuxième laboratoire à Casablanca. Notre interlocuteur dit avoir constaté «une baisse drastique des demandes de dépistage dès l’annonce de l’arrivée du vaccin». «Les gens préfèrent attendre patiemment de se faire vacciner que d’aller se faire dépister et devoir subir le traitement par la suite», poursuit-il.

L’autre facteur évoqué par ce deuxième laboratoire est le prix du test PCR qui «n’est ni malheureusement accessible à tout le monde, ni remboursé».

 

Lire aussi: La CNSS annonce la prise en charge des soins afférents au Covid-19, mais pas le test PCR

 

Un autre laboratoire à Tanger cette fois avance une tout autre explication. Selon notre interlocuteur, «l’absence de voyageurs dans la ville du détroit explique cette tendance, étant donné qu’ils étaient les principales personnes à se diriger vers (nous)».

De plus, «la fermeture des frontières française et la suppression de l’obligation de présenter des tests à l’arrivée en Espagne ont faits que cette baisse se creuse davantage», souligne-t-il également.

 

Lire aussi: Espagne: confusion autour de la suppression des tests PCR pour les voyageurs marocains

 

À noter que 835 nouveaux cas de contamination et 22 décès ont été déclarés du 1er au 2 février 2021 pas le ministère de la Santé. Par ailleurs, 795 nouvelles guérisons ont été confirmées. Le taux de guérison est de 95,5%, alors que celui de létalité est 1,8%, affirmait le ministère de la Santé.

Le nombre de personnes vaccinées s’élève à 257.291. Mais à ce jour, sur les 13.117 actifs, les cas sévères ou critiques sont au nombre de 676, dont 54 placés sous intubation, d’après le ministère qui indique que le taux d’occupation des lits de réanimation Covid-19 est de 21,4%.