Covid-19: des dizaines d’arrestations dans les plages pour violation du confinement

DR.

Dans différentes villes du royaume, la gendarmerie royale a dû intervenir pour faire respecter le confinement, rendu difficile ces derniers jours avec une importante vague de chaleur.

Des arrestations ont eu lieu dans les plages de Harhoura, Témara, Sidi Taibi et Moulay Bousselham ces derniers jours, rapporte le quotidien arabophone Assabah dans son édition du mardi 5 mai 2020.

Une première arrestation a eu lieu sur la plage de Sidi Taibi, non loin de Bouknadel. A Témarra, les éléments de la gendarmerie royale ont arrêté huit autres personnes pour violation de confinement.

 

Lire aussi: Vidéo. Le port de pêche de Safi noir de monde en plein confinement

 

Dans les environs, la gendarmerie a également arrêté cinq autres nageurs dans une plage à Harhoura. Parmi ces derniers, se trouvait une infirmière, travaillant au centre hospitalier préfectoral de Témara, Sidi Lahcen.

D’autres arrestations ont eu lieu à Moulay Bousselham, non loin de Kénitra et à Skhirat. Les contrevenants ont été placés en garde à vue et mis à disposition de l’enquête menée sous la supervisions du parquet compétent.

Pour rappel, les réfractaires au confinement sont passibles d’une amende allant de 300 à 1.300 dirhams, mais aussi à des peines d’emprisonnement de trois mois.