Covid-19: 118 millions € de la BAD au Maroc

289
DR.

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mardi, un financement additionnel de près de 118 millions d’euros au programme d’appui à l’amélioration de la protection sociale mis en œuvre au Maroc (PAAPS-FA Covid-19), apprend-on auprès de la Banque.

Ce financement, qui a pour objectif de renforcer la riposte du Maroc face à la pandémie du covid-19, constitue une extension du programme d’appui à l’amélioration de la protection sociale (PAAPS), approuvé, fin 2019, pour près de 183 millions d’euros, indique mercredi un communiqué de la BAD.

Afin d’atténuer le choc de la crise sanitaire et de permettre une prise en charge rapide et efficace des patients, le programme soutiendra la mise à niveau des infrastructures sanitaires du Maroc et renforcera davantage leurs capacités d’intervention.

Il contribuera également à assurer la continuité de soins de qualité offerts par les unités spécialisées du pays. A long terme, l’objectif est de renforcer la résilience du système de santé du royaume.

« Nous mettons tout en œuvre pour aider le Maroc à relever ce défi sans précédent », a déclaré Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque pour l’Afrique du Nord, ajoutant que « notre priorité est d’appuyer la riposte sanitaire du Royaume face à cette pandémie. Cet effort se poursuivra, à plus long terme, pour renforcer la résilience du système de santé du pays à de nouvelles crises ».

Acquisition de 666 lits de réanimation supplémentaires

Concrètement, le programme d’appui permettra l’acquisition de 666 lits de réanimation supplémentaires afin d’atteindre une capacité totale de 1.350 lits équipés. Il dotera également le Maroc de tests de dépistage en quantité suffisante et fournira des produits et dispositifs pharmaceutiques. En outre, 78 urgences hospitalières verront leurs plateaux techniques mis à niveau.

Le financement additionnel contribuera aussi à faciliter la mobilisation en urgence des médecins et des membres du corps paramédical et appuiera le renforcement du système d’alerte en cas de nouvelles infections, ajoute le communiqué.

« Avec plus de lits, de respirateurs, de tests de dépistage et de services d’urgence mis à niveau, ce projet contribuera à améliorer davantage la prise en charge des patients », a confirmé, de son côté, Leila Farah Mokaddem, la responsable-pays de la Banque pour le Maroc.

« Notre réponse est globale et couvre également les dimensions économique et sociale. Fin mai, la Banque a apporté 264 millions d’euros pour soutenir le programme d’appui à la réponse à la pandémie afin d’atténuer les répercussions économiques et sociales de la crise », a-t-elle rappelé.

 

Lire aussi : BAD: Plus d’1 milliard de dollars d’investissements au Maroc en 8 mois

 

Selon le communiqué, le PAAPS-FA Covid-19 fournira un appui à la mise en œuvre du prêt initial PAAPS afin d’atteindre les objectifs plus rapidement.

Pour rappel, ce dernier projet vise à élargir la protection sociale au Maroc, en particulier aux personnes en situation de handicap, aux enfants et aux femmes vulnérables. Il permettra de construire un hôpital régional à Guelmim ainsi qu’un hôpital des spécialités à Ouarzazate, dotés d’une capacité d’accueil de 140 lits chacun.

Le PAAPS prévoit aussi la création de 144 unités spécialisées dans la prise en charge des personnes à besoins spécifiques et la mise à niveau des infrastructures et équipements d’une centaine d’établissements de soins de santé primaire en milieu rural. Ces unités seront équipées en matériel de télémédecine permettant une prise en charge rapide et à distance des patients.

Le Maroc compte parmi les membres fondateurs de la BAD en 1964. L’engagement de la Banque auprès du Royaume s’élève à près de 10 milliards d’euros mobilisés dans différents secteurs, dont notamment la santé, le développement humain, l’énergie, l’eau, les transports, l’agriculture ou encore le secteur financier, conclut le communiqué.