Covid-19: 1.600 cas au sein des professionnels de la santé depuis le début de l’épidémie

1451

Au front depuis le début de l’épidémie, le personnel soignant déplore plusieurs cas de contaminations, mais aussi de décès parmi leurs rangs. Le ministre de la Santé vient enfin de donner un premier chiffre après plusieurs critiques de la part des professionnels.

Le nouveau coronavirus a touché quelque 1.600 professionnels de la santé au Maroc. La confirmation vient du ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb lors de la de la séance des questions orales à la Chambre des représentants tenue ce lundi 26 octobre.

Hormis ce chiffre, le ministre n’a fourni aucun autre détail, ni pas même évoqué le nombre de décès parmi le personnel de santé.

En août dernier, syndicats et professionnels tiraient déjà la sonnette d’alarme. À titre d’exemple, à cette époque, Imad Sousou, vice-secrétaire régional de la Fédération Nationale de la Santé (FNS), affiliée à l’UMT, nous expliquait qu’ils n’étaient pas moins de 150, infirmiers, médecins, techniciens ou sages-femmes à avoir été touchés par le Covid au sein de l’hôpital Ibn Tofail de Marrakech.

 

Lire aussi: Covid-19: le personnel médical exacerbé par la mauvaise gestion et le manque d’appui

 

Le véritable problème se pose lors de leur réintégration, affirmait-il, étant donné que ces personnes ne sont pas officiellement déclarées comme porteuses du virus. Selon l’urgentiste c’est une question de budget, «car déclarer le personnel soignant comme atteint du virus impliquerait l’activation de l’assurance».

Comme d’autres, Imad Sousou dénonçait le fait que le Maroc n’ait toujours pas déclaré l’atteinte du personnel professionnel de la santé, comme un accident de travail et le Covid comme maladie professionnelle pour le milieu de la santé, et ce comme le recommande l’OMS et l’OIT.