Cour des comptes: Jettou refuse de rendre public le rapport sur l’OCP

à 21:55

Le président de la Cour des comptes (CDC) a refusé de publier le rapport intégral sur l'Office chérifien des phosphates (OCP). La CDC a publié sur son site un résumé du rapport en onze pages.

Le président de la Cour des comptes, Driss Jettou, a été auditionné par la Commission des finances du Parlement ce mardi au sujet de son rapport sur l'Office chérifien des phosphates (OCP). Jettou a expliqué devant la représentation nationale qu’il ne publiera pas l’intégralité de son rapport sur l’OCP car cela permettra aux concurrents de l’OCP d’avoir des informations sensibles sur les investissements et les activités de l’office.

«Le rythme de la production et la politique de l’investissement de l’office chérifien seront connus de tous si le rapport est publié dans son intégralité», a déclaré Jettou devant les députés, rapporte Al Massae dans son édition du jeudi 30 mai. Jettou a ajouté que la concurrence scrute de près les activités de l’OCP et la publication du rapport facilitera énormément leur tâche.

Le rapport compte aussi des pages entières sur les brevets d'invention qui constituent le fer de lance de l’excellence de l’OCP et sa suprématie sur le marché mondial des phosphates. D’après Al Massae, la somme de raisons invoquées ci-dessous a poussé la Cour des comptes à ne pas publier ce rapport et de se contenter de diffuser le résumé du rapport tout en remettant les recommandations et le rapport intégral au PDG de l’office, Mostapha Terrab.

Lire aussi: Rapport sur l'OCP: Driss Jettou devant le parlement, mardi prochain

La synthèse du rapport loue les avancées de l'Office chérifien des phosphates, qui a réalisé un chiffre d'affaires dépassant les 49 milliards de dirhams en 2017. L'OCP représente 17% des exportations marocaines et apporte quelque 18% des réserves de devises du royaume.