Coup d’envoi des travaux de restauration et de réhabilitation de plusieurs Ksour à Tinghir

138

Le coup d’envoi des travaux de restauration et de réhabilitation de plusieurs Ksour et Kasbah dans la province de Tinghir a été donné, samedi, par le ministre de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville.

Ainsi, Fassi Fehri, qui conduisait une délégation composée de la secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat, Fatna El-K’Hiel, du gouverneur par intérim de la province de Tinghir, Hassan Zitouni, de plusieurs élus et responsables régionaux et locaux, a procédé au lancement des travaux de restauration et de réhabilitation du Ksar Alnif (Collectivité territoriale d’Alnif), qui seront réalisés sur une période de huit mois.

Le ministre et la délégation l’accompagnant se sont également enquis de l’état d’avancement des travaux des 1ère et 2ème phases du projet de restauration et de réhabilitation du Ksar d’Ait El Haj Ali Ihertane, dans la collectivité territoriale de Tinghir. Ces deux phases sont réalisées en partenariat avec la préfecture de la province de Tinghir, la collectivité territoriale de Tinghir et le Centre de conservation, de restauration et de réhabilitation du patrimoine architectural des zones atlasiques et subatlasiques (CERKAS).

Dans ce sens, l’ingénieur responsable de la 2ème phase du projet, Mohamed El Hariri, a indiqué que ce projet, dont les travaux ont été entamés en novembre dernier et s’étaleront sur une période de 12 mois, revêt une grande importance pour la population de la région sur les plans économique et social.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre du Programme de Valorisation des Ksour et Kasbah du Maroc, réalisé dans le cadre d’un partenariat entre la wilaya de Drâa-Tafilalet, le ministère de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et les collectivités territoriales concernées.

Dans une déclaration à la MAP, Mme El-K’Hiel a précisé que le Programme de valorisation durable des Ksour et Kasbah dans la région de Drâa-Tafilalet s’assigne pour objectif la préservation du patrimoine architectural et l’amélioration des conditions de vie des habitants de ces espaces. Elle a souligné que ces projets s’inscrivent dans le cadre des Activités Génératrices de Revenus (AGR) qui sont une partie intégrante et essentielle du programme de valorisation et de commercialisation du produit local, notant que le ministère œuvre à assurer le suivi et l’encadrement des bénéficiaires afin que leurs projets soient réalisables.