Corruption: à Rabat, la lettre d’un ancien juge secoue la profession

4534
Crédit: DR

Une quinzaine de juges sont actuellement entendus par le Secrétaire général du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) pour leur implication présumée dans des affaires de corruption. 

Un véritable séisme secoue actuellement le tribunal de première instance de Rabat, écrit ce jour le quotidien arabophone Assabah. Une quinzaine de juges sont actuellement entendus par le Secrétaire général du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) pour leur implication présumée dans des affaires de corruption.

Cette affaire a été déclenchée à la suite d’une lettre anonyme adressée au CSPJ, dans laquelle un ancien juge dresse une liste de 22 juges avec les détails des dossiers compromettants pour chacun d’entre eux. Il s’agirait de plusieurs affaires dans lesquelles des juges ont prononcé des jugements en contrepartie de certaines faveurs.

Les investigations ont débuté la semaine dernière.