Coronavirus: présidents d’instances, walis et gouverneurs font également don de leurs salaires

739
Amina Bouayach, Présidente du CNDH

Les présidents d’institutions et d’instances constitutionnelles et nationales ont annoncé dédier un mois de salaire au profit du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus – Covid 19 et ce, dans le cadre de la mobilisation générale que connaît le Royaume pour faire face aux répercussions de cette épidémie.

Cette décision a été annoncée dans un communiqué conjoint des présidents du Conseil économique, social et environnemental (CESE), du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), de l’Institution du Médiateur du Royaume, de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), du Conseil de la concurrence, de l’Instance nationale de la Probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption, de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) et de la Commission du droit d’accès à l’information.

Cette initiative a été prise par les responsables de ces institutions et instances dans le cadre de la mobilisation générale que connaît le pays, pour ainsi faire face aux répercussions de l’épidémie du nouveau coronavirus et en signe d’implication dans cette dynamique nationale, poursuit le communiqué, ajoutant qu’en invoquant les principes institutionnels et les valeurs de soutien, de synergie et de solidarité nationale auxquelles les Marocains ont adhéré pour supporter les coûts et les charges résultant des différentes catastrophes et crises, ils ont décidé de contribuer avec un mois de salaire au profit du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus – Covid 19, mis en place sur instruction du roi Mohammed VI.

 

 

Coronavirus: les membres du CSPJ font également don de leurs salaires

 

 

Soulignant le symbolisme de cette initiative, le communiqué indique que les présidents de ces institutions et instances informent l’opinion publique que des contributions similaires, qui tiennent compte des particularités organisationnelles de chaque institution, seront prises au niveau de chaque établissement, notant par la même occasion, leur pleine implication dans toutes les initiatives citoyennes visant à limiter les conséquences de cette épidémie.

De son côté, le ministère de l’Intérieur a annoncé, mercredi, la contribution par un mois de salaire de l’ensemble des walis des régions, des gouverneurs des provinces et préfectures du Royaume, ainsi que des walis et gouverneurs à l’administration centrale du ministère, au Fonds spécial pour la gestion et la lutte contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19). Cette contribution intervient « en harmonie avec la vision clairvoyante et la haute volonté de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, et en application du principe constitutionnel appelant à supporter solidairement les charges requis pour faire face aux calamités », indique le ministre dans un communiqué.