Coronavirus: premier cas de rémission après réanimation au CHU de Casablanca

Un premier cas de guérison totale du nouveau coronavirus (Covid-19) a été enregistré au sein du service de réanimation de l’hôpital Ibn Roch, dont le personnel a réservé, samedi, une haie d’honneur au patient rétabli, avant de regagner son domicile.

« Grâce à la volonté divine et aux efforts du personnel médical et paramédical qui veille, jour et nuit, sur tous les malades et leur dispensent tous les soins, je m’en suis sorti », a souligné à la presse ce malade.

Hospitalisé pendant 15 jours, ce malade, âgé de 45 ans, a été admis dans ce service « durant une semaine dans un état très grave et souffrait de problèmes respiratoires », a indiqué à la MAP le Pr Rachid Al Harrar, chef du service d’anesthésie et réanimation.

Il s’agissait d’un cas d’insuffisance respiratoire chronique avec des poumons avec une désaturation à l’oxygène nécessitant d’être placé sous assistance respiratoire, a expliqué le Professeur, relevant que sont état de santé a alors commencé à bien évoluer pour finalement être testé négatif après deux prélèvements signifiant sa rémission.

 

 

Diapo. Onze personne rétablies du coronavirus quittent l’hôpital de Meknès

 

 

Le cas d’un deuxième malade au service de réanimation, où sont admises les personnes atteintes des formes les plus graves du Covdi-19, répond bien au traitement après 10 jours en assistance respiratoire et devrait guérir dans les prochains jours.

« Nous recueillons les fruits de plusieurs semaines de préparation en amont avec la mise sur pied d’un comité de riposte au Centre Hospitalier Universitaire pour le recrutement de toutes les capacités et expertises médicale et paramédical, technique, logistique et administratif et le soutien des autorités de la région, du ministère de la santé, des associations, des donateurs et de confrères du secteur privé », a estimé, dans une déclaration, le Pr Mohammed Benghanem Gharbi, Directeur de l’hôpital Ibn Rochd.

Tout cet effort titanesque a commencé à donner les premiers fruits avec la rémission de ce cas, « qui s’est battu contre la maladie et qui était mû de cette volonté de s’en sortir », ouvrant ainsi la voie à la guérison de plus de malades et ce, grâce à l’expertise et au protocole de traitement qui ne mettent en place, a-t-il souligné.