Coronavirus: plusieurs ministres ont subi des tests

2163
DR.

Après que Abdelkader Amara ait été testé positif au convid-19, plusieurs autres ministres se sont fait dépister jeudi.

Faut-il mettre le gouvernement en quatorzaine? La question était sur toutes les lèvres samedi soir après l’annonce de la contamination du ministre du Transport, Abdelkader Amara, par le coronavirus. Un image avait surtout attiré l’attention, celle du conseil du gouvernement qui s’est tenu jeudi et dans laquelle Amara était bien présent. Se posait donc cet autre question : d’autres ministres ont-ils été contaminés par le covid-19 ?

La réponse serait négative, à en croire nos confrères du site Hespress, qui citent une source gouvernementale. «Les membres du gouvernement ont subi un test de santé jeudi dernier, et les résultats sont tous négatifs à l’exception du cas du ministre Amara, qui était positif», assure la même source. Par conséquent, la quarantaine n’a pas été imposée aux ministres, mais ces derniers se sont néanmoins «engagés à faire preuve de la plus grande prudence dans la lutte contre ce virus».

 

Lire aussi: Le ministre Abdelkader Amara testé positif au coronavirus

 

Rappelons que le ministère du Transport avait annoncé hier soir la contamination de Abdelkader Amara au coronavirus. Il a été testé positif après son retour d’une mimssion officielle dans des pays européens, après avoir ressenti une fatigue anormale accompagnée de maux de tête. Le ministre s’était alors présenté aux services médicaux qui l’ont soumis aux examens et analyses nécessaires qui ont confirmé sa contamination par le nouveau coronavirus.

«Etant donné que les symptômes présentés par le ministre sont légers et ne suscitent aucune inquiétude, et conformément aux instructions des médecins, le ministre demeurera chez lui durant 14 jours, et exercera ses fonctions habituelles en utilisant tous les moyens technologiques qui permettent de travailler à distance, tout en prenant les précautions sanitaires nécessaires, conformément aux instructions du ministère de la Santé», précise le ministère.