Coronavirus: face au risque d’infection, les pharmaciens appellent le gouvernement à l’aide

4179
DR.

La Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc (CSPM) demande au gouvernement une aide pour pouvoir faire face à la propagation du Covid-19.

Dans un communiqué parvenu à H24 info, la CSPM affirme que les quelques 11 000 pharmacies au Maroc reçoivent quotidiennement près d’un million de citoyens marocains, «ce qui rend les cadres pharmaceutiques vulnérables à l’infection».

Lire aussi: Coronavirus: un septième cas confirmé au Maroc

L’ensemble des professionnels du secteur interagissent avec les citoyens depuis l’annonce de cette épidémie, poursuit le communiqué. Manquant de moyens, la confédération exige du gouvernement, une aide urgente, comprenant prioritairement des masques sanitaires.

Depuis la confédération, les pharmaciens demandent également à ce qu’ils soient chargés «périodiquement de travailler à la préparation de solutions hydroalcooliques stériles», conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et ce afin qu’elles soient fournies aux citoyens à des prix raisonnables.

Lire aussi: Coronavirus: vers une enquête sur la flambée des prix des masques de protection

Pour rappel, une enquête sur la rupture des stocks de masques chirurgicaux, des gels hydro-alcooliques et la flambée des prix sur le marché, a été demandé auprès du ministère public par le conseil régional sud des pharmaciens.

Certains pharmaciens expliquaient à H24 info que «sur le marché noir, les prix flambent jusqu’à quintupler. Une boîte de 50 masques que j’achète habituellement à 180 DH est passée à plus de 600 DH auprès de certains fournisseurs. À l’achat, un masque revient habituellement à 1,80 DH, il est passé à 15 DH».