Coronavirus au Maroc: le tri entre l’info et l’intox

 Le Coronavirus, qui a fait plus de 3,4 millions de cas de contamination dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.

– Des informations publiées dans certains journaux et sites électroniques nationaux au sujet de « victimes de fausses analyses » remettent en question la fiabilité des tests de dépistage. FAUX

– Versement d’une subvention de 5.000 dirhams aux seuls fonctionnaires contaminés de la prison de Ouarzazate. FAUX

– Réunion au siège du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour décider du déroulement du reste de l’année scolaire. FAUX

– 151 cas supplémentaires d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc, portant à 4.880 le nombre total des cas de contamination. VRAI

– Le ministère de l’Éducation nationale dément la publication d’un nouveau communiqué sur le report des examens réservés aux étudiants des classes préparatoires. VRAI

– Près de 14.000 demandes de report des échéances de financements ont été accordées depuis le déclenchement de la pandémie du Covid-19 au Maroc par le Groupe Crédit du Maroc. VRAI

– Dans le cadre de l’appel à projets « Imtiaz-Technologies Covid-19 », lancé par l’Agence Maroc PME, le comité de sélection public-privé a approuvé 34 projets d’investissement portés par des TPME pour la fabrication de produits et d’équipements. VRAI

– La province d’El Kelâa des Sraghna vient d’enregistrer un premier cas de guérison d’un patient atteint du nouveau coronavirus. VRAI