Contrairement à Casablanca, Khénifra voit ses mesures restrictives assouplies

944
DR.

Les autorités locales de la province de Khénifra ont annoncé, vendredi, l’assouplissement de plusieurs mesures prises, récemment, à titre préventif pour contenir la propagation du Covid-19.

Les autorités de la province ont ainsi décidé, à compter du dimanche 04 octobre à midi, de rouvrir les salons de coiffure et de beauté ainsi que les hammams et de fixer leurs heures de fermeture à 21H00 suite à l’amélioration de la situation épidémiologique, indique un communiqué de la préfecture de la province de Khénifra.

Les autorités ont, de même, donné leur aval pour la réouverture du marché hebdomadaire de M’rirt, exclusivement, pour la vente de légumes et fruits et de fixer les heures de fermeture de l’ensemble des marchés de la ville à 19H00.

Ces mesures comprennent également la levée des restrictions de déplacement de et vers les quartiers Assaka, Al Fath et Raouda et l’ouverture d’un marché de bétails au niveau de chacun des trois cercles relevant de la province, à savoir le cercle d’Agelmous, de Mouha Ou hammou Zayani et de Khénifra à partir du jeudi 15 octobre.

 

Lire aussi: Casablanca: le couvre-feu prolongé de 15 jours, l’enseignement en présentiel reprendra le 5 octobre

Ces mesures ont été décidées suite à l’amélioration de la situation épidémiologique dans plusieurs parties du territoire de la province, notamment dans certains quartiers des villes de Khénifra et M’rirt en tenant compte des efforts consentis pour renforcer et soutenir le système de santé dans la région et pour la relance de certaines activités socio-économiques au profit d’une grande catégorie de professionnels, dont les vendeurs de bétails et les autres acteurs économiques de la région, ajoute la même source. Par ailleurs, les déplacements de et vers les villes de Khénifra et M’rirt sont toujours interdits à l’exception du secteur du transport des marchandises, des produits de base et des services, des déplacements d’ordre professionnel ou ceux justifiés par une extrême nécessité, ainsi que des déplacements pour des raisons humanitaires ou liées à la rentrée scolaire et universitaire pour les élèves et étudiants.

Les autorités ont aussi décidé de poursuivre la suspension des transports en commun liant la ville de Khénifra et M’rirt d’une part, et ceux liant les deux communes aux autres villes de la province, en vertu de la décision du Poste de Coordination Provinciale (PCP) en charge de la gestion de la pandémie du Covid-19.

Elles ont, en outre, exhorté les citoyens à observer scrupuleusement les mesures de précaution et de prévention annoncées et à s’engager, avec responsabilité dans les efforts nationaux visant à freiner la propagation du Covid-19, faisant savoir que les contrevenants à ces règles seront soumis à des sanctions dissuasives conformément à la législation en vigueur.