Conso: après la viande, le prix du poulet flambe

152

Après la hausse des prix qu’a connue la viande rouge qui avait atteint les 80 DH le kilo chez les grossistes, voilà que le prix du poulet grimpe lui aussi à 16 DH le kg.

Selon le quotidien Al Massae du mardi 19 mars, certains vendeurs expliquent cette hausse par le grand nombre d’intermédiaires par lesquels passe le poulet avant d’arriver aux consommateurs. Et ce sont ces intermédiaires qui profitent le plus de cette hausse alors que certains fermiers accumulent les pertes.

 

Lire aussi: Hausse du prix du poulet: les professionnels ont mis en garde le ministère de l’Intérieur en octobre

 

Les vendeurs interrogés par le quotidien ajoutent que cette hausse a atteint les 23% et pourrait augmenter encore plus dans les jours à venir. Hormis le nombre d’intermédiaires, les vendeurs précisent également que le coût du transport et d’autres dépenses tels que le chargement des marchandises et les taxes jouent un rôle dans la hausse des prix.

 

Lire aussi: Rhamna: quatre camions de poulets morts interceptés dans un souk

 

Selon la même source, le problème des intermédiaires ne se pose pas seulement pour les vendeurs de viande mais est également présent dans d’autres domaines. Al Massae ajoute que les professionnels souffrent de l’anarchie du secteur et espèrent que le ministère interviendra pour changer la situation actuelle et empêcher les consommateurs de subir ces hausses de prix.