Concours de police: bien qu’ayant réussi à l’écrit, plusieurs candidats ne passeront pas l’oral

DR.

Même s’ils ont réussi le test écrit, plusieurs candidats aux concours d’accès aux cycles de la police n’ont pas été admis pour passer l’oral. Une surprise pour la majorité d’entre eux, mais il s’est avéré qu’ils ne remplissent pas les critères de sélection.

Plusieurs candidats ont réussi le test écrit de concours d’accès aux cycles de la police, mais n’ont pas pas pour autant été admis à passer l’oral. C’est en tout cas ce que rapporte Al Massae dans son édition du mardi 27 janvier.

Le quotidien arabophone explique que ces derniers ne remplissent pas les critères d’accès aux cycles de la police.

Le journal fait savoir que la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) avait annoncé qu’elle avait adopté la procédure de présélection des candidats aux concours d’accès aux différents cycles de la police qui ont lieu le 15 décembre.

«Ces nouveaux critères exigent une moyenne de 12/20 pour les le concours des commissaires de police, 11/20 pour les gardiens de la paix et 10,5/20 pour les agents de sûreté et pour les inspecteurs de police», peut-on lire sur Al Massae.

Dans un communiqué publié en décembre, la DGSN avait en effet indiqué que cette procédure avait été explicitement mentionnée dans “l’annonce des concours” publiée le 17 octobre 2019 dans les médias nationaux, et sur le compte officiel de l’administration publique marocaine, ainsi que sur le compte officiel de la DGSN sur les réseaux sociaux. 

Dans ces annonces, il a été souligné clairement et sans équivoque que “les dossiers de candidature pour tous les concours feront l’objet d’une présélection, et ne seront convoqués que les candidats dont les dossiers ont été admis par le comité de sélection”.

Par ailleurs, le quotidien arabophone note que les dossiers de plusieurs autres candidats n’ont pas été acceptés. Ces derniers ont voulu enjoliver leur niveau d’études et falsifié pour cela leurs diplômes pour postuler à ces concours.