Complot contre la monarchie: la justice tranche en faveur d’El Omari et inculpe Ziane

à 18:45
Me Ziane (à droite). Crédit: DR.

Le tribunal de première instance de Casablanca a rendu son verdict dans l’affaire opposant Ilyass El Omari, ancien SG du PAM, aux avocats Mohamed Ziane et Ishaq Charia, plus connus médiatiquement sous le nom du complot contre la monarchie.

Le tribunal de première instance de Casablanca a condamné les avocats Mohamed Ziane et Ishaq Chariya pour diffamation, à six mois avec sursis. Ils devront payer 500 000 dirhams de dommages et intérêts pour Ilyass El Omari, l’ancien secrétaire général du PAM et l’actuel président de la région Tanger-Tétouane-Al Hcoeima.

Lire aussi : Vidéo. Ziane: "El Omari incitait les leaders du Hirak à réclamer un référendum"

Lors d’une séance du procès du Hirak du rif, les deux avocats avaient déclaré que «l’homme fort du PAM» avait des projets séparatistes et a essayé d’influencer et instrumentaliser les leaders du Hirak. Le tribunal a également ordonné aux sites "Yabladi" et "Al Aoual" de publier le résumé du verdict car les deux supports avaient publié des articles sur les déclarations de Ziane et Charia.

Après l’annonce du verdict, Mohamed Ziane a exprimé sa surprise suite à l’amende qui lui a été infligée,  soulignant qu'il persiste à croire qu’El Omari est un séparatiste.

« Cette amende de 500 00 DH est devenue systématique.  C’est le cas pour Asmae Lahlaoui, Aziz Akhannouch Akhannouch et maintenant dans cette affaire», a-t-il déclaré à nos confrères d’Al Yaoum24.