Collectivités territoriales: deal enfin trouvé entre les syndicats et le ministère de l’Intérieur

255

Le ministère de l’Intérieur et quatre des centrales syndicales les plus représentatives ont signé, mercredi à Rabat, un protocole d’accord qui couronne une série de sessions et de cycles de dialogue organisés tout au long de l’année 2019.

Le protocole d’accord a été signé par le wali directeur général des collectivités locales, Khalid Safir, pour le ministère de l’Intérieur d’un côté, et Mohamed El Mers, de la Confédération démocratique du travail (CDT), Moulay Abdelouahed El Alaoui, de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), Hakim El Abayed, de la Fédération démocratique du travail (FDT) et Mohamed Ennahili, de l’Organisation démocratique du travail (ODT), de l’autre.

Voici les principaux points de l’accord :

– Institutionnalisation du dialogue social par la création de commissions d’encadrement de la méthodologie du travail.

– Facilités et libertés syndicales à travers l’encouragement du respect de la liberté syndicale, la création de cellules régionales pour résoudre les différends entre les fonctionnaires des collectivités et l’administration, et la saisie des présidents des collectivités pour fournir des facilités aux bureaux syndicales.

– Permettre aux bénéficiaires de l’assurance maladie complémentaire de suivre leurs dossiers via un portail dédié, et faire bénéficier les fonctionnaires des collectivités territoriales d’une assurance vie et d’une assurance incapacité-invalidité définitive ou temporaire.

– Création d’une institution nationale des œuvres sociales visant l’aspect social des ressources humaines des collectivités territoriales.

– Élaboration d’un statut des fonctionnaires des collectivités territoriales définissant les règles générales et les garanties qui leur sont accordées collectivement, à l’instar du statut général de la fonction publique.

– Règlement de tous les dossiers des fonctionnaires titulaires d’une licence avant le 1er janvier 2011.