Le taux de chômage explose chez les diplômés

Crédit: DR

Le Haut Commissariat au Plan (HCP) a récemment révélé plusieurs chiffres relatifs aux caractéristiques de la population active en chômage dans le royaume.

Plusieurs chiffres relatifs au chômage dans le royaume ont été révélés récemment par le HCP. 

Entre 2018 et 2019, la population en chômage est passée de 1.137.000 à 1.107.000 personnes, passant de 3,1% chez les Marocains sans diplôme à 15,7% chez les diplômés.

D’après les chiffres du HCP, le taux de chômage a également grimpé de 12,4% chez les titulaires d’un diplôme d’études secondaires, et à 21,6% chez les titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur.

Le chômage est plus fréquent chez les diplômés des universités (23,6%) et des écoles techniques et de gestion (23,9%) que chez les diplômés de la formation professionnelle (20,9%).

Lire aussi: baisse du taux de chômage durant la période 2017-2019

En termes d’âge, le chômage touche davantage les jeunes, atteignant 24,9% pour les Marocains de 15 à 24 ans. Le taux de chômage n’est que de 7% chez les 25 ans et plus.

Le taux est également plus élevé dans les zones urbaines. Dans les villes, environ 39,2% des jeunes de 15 à 24 ans et 9,9% des plus de 25 ans sont au chômage.

Quant au sexe, le chômage touche plus les femmes que les hommes, avec des taux atteignant respectivement 13,5% et 7,8%. Encore une fois, le nombre est plus élevé dans les zones urbaines que dans les régions rurales, avec 21,8% de femmes et 10,3% d’hommes résidants dans les villes sans emploi.

Les régions où le taux de chômage est le plus élevé sont la région de Casablanca-Settat (25%), Rabat-Sale-Kenitra (15,8%), Fès-Meknès (11%), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (9,9%) et la Région orientale (9,9%).