Chefchaouen: l’agresseur de la blogueuse allemande arrêté

23417

Susi Cruz avait décidé de visiter le royaume pour la première fois, le 30 juin dernier. Mais comme elle l’a annoncé dans sa vidéo postée le 1er juillet, suite à de nombreuses mésaventures et un harcèlement insupportable, la baroudeuse allemande a choisi de rentrer chez elle en Allemagne. Harcelée par un faux guide, la jeune femme a pu néanmoins compter sur la DGSN pour arrêter l’individu. Explications.
 
Harcelée par Hassan, un guide touristique originaire de Chefchaouen, que l’on peut voir dans la vidéo de Susi Cruz, la blogueuse qui a perdu de nombreux papiers et pièces d’identité a choisi de dénoncer son agresseur pour éviter qu’il «puisse rendre d’autres voyageuses aussi mal à l’aise».
Suite à ce fâcheux événement, la globe-trotteuse a pris la route de nuit en direction de Sebta. Son séjour au Maroc n’aura duré que deux jours.
Lire aussi: Vidéo. Harcelée, une Youtubeuse allemande fuit le Maroc deux jours après son arrivée

La jeune femme suivie par près de 50.000 fans sur Instagram, s’est d’ailleurs exprimée en « story » pour répondre aux nombreuses inquiétudes de ses followers et questionnements des Marocains.
«Je pense que les choses sont hors de contrôle depuis que ma vidéo et mon post ont fait le buzz sur des pages marocaines. Je n’ai jamais eu l’intention de montrer son visage (de l’agresseur) et faire en sorte que tout le monde le haïsse. J’ai simplement fait ça pour prévenir d’autres filles qui avaient l’intention de voyager seules. J’ai également posté cette vidéo pour mes followers parce qu’ils étaient nombreux a s’inquiéter pour moi. (…) Je suis désolée si des personnes ont été offensées, je ne dirais jamais du mal d’une culture parce que je suis trop tolérante, curieuse et ouverte pour comprendre les différents modes de vie. Mais s’il vous plait sachez que je ne juge pas les Marocains à cause de ce qu’il s’est passé. Vraiment ! J’aimerai revenir pour découvrir la beauté du pays, mais je reviendrai accompagnée cette fois pour enfin rencontrer les Marocains au lieu de voyager seule», a nuancé la jeune femme qui compte revenir mais aux côtés de son petit ami cette fois.
Dans une autre publication et certainement en réponse aux messages haineux qu’elle a dû recevoir, Susi annonce que son agresseur a été arrêté: «C’est drôle que la majorité des personnes m’accusant de mentir sont des hommes. La police a d’ailleurs retrouvé mon agresseur grâce à ma vidéo. Il a été arrêté pour harcèlement, possession de drogues et travail illégal en tant que guide. Tout ceci est complètement dingue, je n’ai jamais été impliquée dans ce genre de situation».
Une affirmation de la jeune baroudeuse, confirmée par un communiqué de la DGSN qui souligne que «les investigations menées sous la supervision du parquet compétent ont permis d’identifier l’individu objet de la plainte. Les mêmes investigations avaient conclu que l’individu en question travaillait comme faux-guide. Il a été surpris en flagrant délit de détention et consommation du kif.»
Même si Susi Cruz a vécu une expérience désobligeante dans le « plus beau pays du monde », elle a tenu a applaudir «ces femmes fortes, qui devraient être respectées de toutes les manières possibles.»
«Autant de femmes ne devraient pas être habituées au harcèlement au point de l’ignorer. (…) Alors mesdames qui souffrez de cela, battez-vous et continuez de vous battre pour le droit d’être vous mêmes» a écrit la jeune femme dans une dernière publication Instagram à ce sujet.